Coup dur pour le football belge : Anderlecht refuse de devenir locataire du futur stade national.

Coup dur pour le football belge : Anderlecht refuse de devenir locataire du futur stade national.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

La direction du RSC Anderlecht, club de Jupiler Pro League (D1 belge) a récemment annoncé qu’elle refusait de jouer dans le stade national que doit construire Ghelamco.

Pour « Ghelamco Invest NV », promoteur gantois, le refus du club bruxellois est une très mauvaise nouvelle puisque ce ne sont pas moins de 9 millions d’euros de loyer annuel qui lui échappent.

Anderlecht a avancé comme raisons du refus que le futur stade serait trop grand, trop multifonctionnel et donc pas adapté aux besoins du club.

En effet, selon la direction bruxelloise, « il n’est pas dans l’intérêt du club de participer à ce projet ».

Mais la nouvelle est aussi une tuile pour la Ville de Bruxelles puisqu’elle se serait engagée à payer 3 millions d’euros par an à Ghelamco à partir de 2020 si aucune équipe n’acceptait de jouer dans l’Eurostadium.

D’ailleurs, la situation est déjà tendue car un débat a déjà lieu quant au coût public réel de l’Eurostadium et sur un potentiel plan B de rénovation du stade Roi Baudouin, actuelle enceinte des Diables Rouges.

Anderlecht essaie-t-il de mettre la pression sur Ghelamco afin de faire baisser le loyer ?

Une autre hypothèse serait que le club opterait finalement pour un agrandissement et une rénovation de son stade actuel, le stade Constant Vanden Stock.

La capacité actuelle de ce stade est de 21.000 place et pourrait être portée à 30.000 et un parking de plusieurs étages serait aussi envisagé. Ces travaux coûteraient environ 40 millions d’euros.

Voilà donc le débat sur l’occupation du stade national relancé en Belgique alors qu’en Angleterre, West Ham a récemment établi ses quartiers au Stade Olympique. Quant au Stade de France, la situation est catastrophique car il toujours en attente d’un locataire depuis 1998, soit 19 longues années …

 

 

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *