Et si le fair-play financier n’était qu’une chimère ?

Et si le fair-play financier n’était qu’une chimère ?

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Mis en place pour limiter tant que faire se peut les inégalités financières entre clubs participant aux compétitions européennes, le principe même du fair-play financier est sérieusement remis en question par une étude menée par des économistes allemands.

Le professeur Christoph Kaserer, de l’Université Technique de Munich, va même plus loin en déclarant à la BBC que le fair-play financier renforce ces inégalités.

Au cœur du problème, un système qui « solidifie » les hiérarchies existantes, réduisant par ses nombreuses contraintes l’intérêt d’investisseurs potentiels pour les clubs financièrement plus faibles. Face aux plafonds financiers définis par l’UEFA, ces investisseurs ne voient plus d’opportunité de transformer un club plus faible financièrement en une structure capable d’être compétitive à l’échelle internationale.

Kaserer indique enfin que « les clubs et associations de football pourraient s’inspirer du monde des affaires sur la façon de combiner le marché libre, la réglementation de la concurrence et de bonnes pratiques de gestion. »

Malgré sa critique globale du système dicté par l’UEFA, l’étude salue les mesures prises ces dernières années pour aider les clubs en difficulté financière. C’est un pas dans la bonne direction. Mais pour être vraiment efficace, nul doute que le projet devra encore être revu lors des prochaines saisons.

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *